Alors, cette machine à coudre qui me tient compagnie depuis quelques soirées, il faut quand même que je vous montre pour quelle raison je l'ai empruntée... c'est pour finir l'album commencé (ou plutôt ébauché) avec Pascale Penin.

Il s'agit d'un album qui ne mérite plus tellement le nom de mini car, une fois terminé, il fait quand même 16 x 26cm... C'est un très joli modèle d'album qui, pour quelqu'un comme moi, recèle énormément de possibilités de commettre des erreurs plus ou moins récupérables...

Ca commence avec la couverture... Pour ce qui est de la découpe du carton et du collage de la toile, ça pouvait aller, en revanche, réaliser la couture de la photo avec le transparent n'a pas été chose aisée... une première couture de travers qui m'a obligée à tout défaire et à recouper la photo, dès le début, j'ai pris pas mal de retard, et je n'étais pas la seule...

albtissu0

Les doubles pages sont toutes conçues sur le même modèle: à droite, une page blanche "pschittée" au colorwash (celui qui ne brille pas!) décorée d'un gros cercle kraft avec un texte d'Ali Edwards et une petite concentration d'embellissements autour, à gauche, une photo qui fait toute la largeur de la page, avec une bande blanche cousue au-dessous pour le journaling, et tout le bord gauche couvert de petits tags superposés, avec une grande couture verticale.

albtissu1

Lors de l'atelier, j'ai fait tous mes fonds de page, et puis je me suis concentrée sur les coutures, puisque je n'ai pas de machine à la maison. Du coup, il devenait impossible d'imprimer le journaling sur les bandes blanches, puisqu'elles ont été cousues en atelier, j'ai opté pour un journaling manuscrit, avec seulement le lieu et la date.

albtissu2

A la maison, il me restait en fait toute la déco à faire: les petits tags des pages de gauche (et mine de rien, ça en fait!) et les groupes d'embellissements des pages de droite... et la dernière étape, bien sûr, la fameuse couture verticale!

albtissu4

J'ai beaucoup aimé cette méthode consistant à combiner un spray de couleur et des embellissements sur un fond blanc, on peut finalement toujours assortir le tout à la photo, et cela reste très léger (du moins c'est mon avis!)

DSC_0386_modifi__1

Parmi les embellissements, il y a des vrais et des faux boutons, car Pascale avait une petite perfo "bouton" que j'ai trouvée adorable et dont je me suis abondamment servie!

albtissu5

Les plus observatrices auront remarqué que sur la toute dernière page, il n'y a pas d'oeillets, car je l'ai juste montée rapidement pour prendre les photos, le dos n'est pas fait... pas plus que la page de garde, d'ailleurs, il faut que je retrouve le cercle kraft qui doit aller dessus!!!

Merci Pascale pour cet atelier... au départ je me demandais si mon album allait vraiment ressembler à quelque chose... aujourd'hui je suis assez contente du résultat!