Une amie m'a gentiment prêté sa machine à coudre, en poussant la délicatesse jusqu'à ne pas ciller lorsque je lui ai dit que c'était pour faire de la couture sur des pages de scrap... Alors, hier soir, j'ai essayé d'apprivoiser la machine... pas évident de maîtriser la tension du fil et d'obtenir la couture qu'on veut! J'ai fini par me retrouver avec des coutures affreuses à l'endroit et très convenables sur l'envers... il doit y avoir quelque chose qui cloche... Une petite carte quand même:

cartecout633

Et puis, je lis avec consternation dans vos commentaires d'hier que certaines ne savent pas ce qu'est une bento! (Moi, je dis une, parce que je pense "boîte", mais presque tout le monde dit "un". Personne n'a raison, c'est un mot japonais, or en japonais, il n'y a pas de genre). Alors, si vous voulez en savoir un peu plus (celles qui trouvent que ce blog en fait trop ont de toute façon déjà passé leur chemin!), reportez-vous à ce vieux billet de mon blog et jetez encore un coup d'oeil ici. Ensuite, si vous croyez que ça ne se fait qu'au Japon, rendez-vous sur le blog de la grande prêtresse de la bento dans l'hexagone, j'ai nommé Mook de French bento. Sa liste de liens ainsi que les nombreux articles qu'elle cite dans ses revues de presse devraient achever de vous convaincre que le phénomène bento n'est pas un mythe! Cela dit, je n'arrive même pas en dessous de la semelle de Mook, moi mes bento sont belles de l'extérieur parce que je les ai ramenées du Japon, mais à l'intérieur... Et je suis impardonnable, parce qu'en plus des recettes de Mook, j'ai désormais à ma disposition celles du super petit livre de Laure Kié, Mes petits bento... Si vous vous y mettez, vous me montrerez les vôtres!