scrapojapon

21 novembre 2014

Juste deux...

Avant le week-end, juste un petit billet très bref pour vous montrer deux cartes de remerciement.

Pour la première, vous connaissez déjà la technique (Donna sur Scrap Rendez-vous), et comme on ne change pas une équipe qui gagne...

 

DSC_6386

La deuxième était destinée à une scrappeuse fan de turquoise, j'avais donc essayé de faire quelque chose qui correspondrait à ses goûts, pour ce qui est du turquoise, en tout cas, mission accomplie...

DSC_6388

A la semaine prochaine!

Posté par scrapo à 04:44 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :


20 novembre 2014

Celles que vous n'allez pas recevoir...

... vous pouvez donc les voir en entier!

Je m'étais engagée auprès de Christelle à faire quelques cartes de voeux pour alimenter le stand de vente de cartes et décos de Noël qu'elle compte animer au marché de Noël de sa commune, et dont les profits seront reversés au Téléthon. Déjà, j'ai réussi à y penser avant même qu'elle ne fasse sur son blog le rappel que je lui avais demandé, et je n'y ai pas seulement pensé, je suis passée à l'étape suivante: la réalisation. J'ai donc envoyé à Christelle trois cartes ... qui ne seront pas pour elle.

La première, dont je suis plutôt contente, est basée sur le sketch de Genmanou pour le Cardathon.

La photo (je vous épargne le couplet sur la difficulté de prendre des photos correctes à cette époque de l'année...) ne lui rend pas justice, en toute objectivité, elle est mieux en vrai!

noel01

 

La suivante est faite selon un modèle trouvé sur Pinterest, le résultat n'est pas tout à fait conforme à mes espérances...

 

noel1

 

Et selon le sketch de Stéphanie (PPS) pour le Cardathon,  voici la troisième, là aussi pas vraiment mise en valeur par la photo! Ce sketch m'a aussi servi pour une autre carte que j'ai gardée.

noel20

Posté par scrapo à 05:08 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

19 novembre 2014

Vous reconnaissez-vous?

Vous avez peut-être déjà remarqué qu'en matière de cartes de voeux, il y a différents profils de scrappeuses?

L'essoufflée: elle est pleine de bonnes intentions et dès la fin octobre, pour peu que le temps se soit un peu refroidi, elle démarre, pleine d'enthousiasme, à la faveur des congés de Toussaint et inspirée par les modèles qui fleurissent déjà depuis plusieurs semaines sur Pinterest. Au bout de quelques jours, elle commence à se lasser des flocons et des étoiles et pèche par excès d'optimisme, en se disant que cette année, elle a pris de l'avance, et qu'elle peut bien faire autre chose pendant quelques jours pour se remettre aux cartes pendant les vacances de Noël. Résultat, elle n'en fait plus une seule jusqu'au 2 janvier, date à laquelle il lui en reste une quantétié phénoménale à réaliser.

La cardathonienne: à partir du 1er novembre, elle suit le Cardathon sur Scrap Rendez-vous et réalise, avec une régularité de métronome, une, voire deux cartes par jour, en suivant le sketch du jour. Forcément, le 1er décembre, elle est à la tête d'une impressionnante collection de 30 à 60 cartes qu'elle n'a plus qu'à poster. Il faut vraiment qu'elle ait un carnet d'adresses au bord de l'explosion pour qu'elle ait encore des cartes à faire le 2 janvier.

La systématique: elle ne commence pas forcément très tôt, mais quand elle s'y met, elle travaille par séries: sur un modèle, elle fait 4 ou 5 cartes, parfois avec quelques variantes. Bien appliquée, la méthode se révèle efficace. Le 2 janvier, s'il lui manque des cartes, elle refait une petite série.

La retardataire: pour un tas de raisons, elle n'a pas eu le temps de s'y mettre, ni fin octobre, ni mi-novembre, ni début décembre, ni pendant les vacances de Noël. Le 2 janvier, elle a encore toutes ses cartes à faire. Elle sélectionne quelques sketches du Cardathon avec lesquels elle fait des séries et se jure qu'elle commencera aux vacances de Toussaint l'année suivante (voir: l'essoufflée).

 

Personnellement, après avoir été dans la catégorie "retardataire" l'année dernière, j'ai essayé de commencer plus tôt cette année. J'ai donc descendu du sommet de l'étagère cette boîte:

P1080659

Et j'ai déjà fait quelques cartes, en appliquant une formule qui mélange Cardathon, Pinterest, séries et d'autres ingrédients qui varient en fonction de l'humeur. Je précise que, jusqu'ici, j'ai réussi à m'astreindre à ranger toutes les fournitures "Noël" dans la boîte et à la remettre sur l'étagère à la fin de chaque session "cartes de voeux". Pour le moment, je ne vous montre qu'un petit aperçu car vous serez les destinataires de ces cartes...

mix

 

Mais j'en aurai d'autres à vous montrer très bientôt, dès que la personne à qui je les ai envoyées, qui n'en est pas la destinataire ultime, les aura reçues! (si, si, c'est logique, je vous expliquerai...). Et je vais essayer de ne pas m'essouffler!

 

Posté par scrapo à 05:57 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,

17 novembre 2014

Pour en finir une fois pour toutes

... avec le baroque!

Encore un peu de courage et c'en sera fini du baroque! Tout le sud-est de la Sicile ayant été détruit par un puissant séisme en 1693, les villes ont été reconstruites dans le style qui faisait fureur à l'époque, le baroque. Voilà pourquoi notre périple, qui passait par Syracuse, Noto et Raguse, a débuté sous le signe du baroque. Ici, Raguse:

 

rag

sic10

Et tant que nous y étions, nous avons rajouté Scicli, qui est moins connue mais qui vaut la visite et était sur notre route!

Je vous demande de m'excuser pour mes photos de pages, prises à la lumière artificielle et à des moments et des jours différents, d'où la différence de couleur que je n'arrive pas à rectifier!

DSC_6390

Si vous connaissez la série télévisée Commissaire Montalbano (basée sur les romans de Camillieri), le commissariat de Vigata se trouve en fait à Scicli, comme bon nombre d'autres endroits où les épisodes de la série ont été tournés.

DSC_6391

Petit jeu qui nous occupe souvent en Italie: trouver l'église nommée d'après son saint patron. Je ne gagne jamais mais en Sicile, Lucie partait avec un gros avantage, Sainte Lucie étant la patronne de Syracuse. A Scicli, coup double avec ce panneau mais son frère n'était pas là!

Posté par scrapo à 05:13 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

14 novembre 2014

Une brassée de mercis

J'ai beaucoup de remerciements à adresser ces temps-ci... Je réalise mes cartes au gré des inspirations trouvée le plus souvent sur Pinterest, aussi les styles se mélangent!

Calque, ficelle, étoiles de bois, perles et taches (et cette teinte inimitable donnée par l'exposition le soir à la lumière artificielle...)

 

mercigj

Ambiance automnale: ocre, rouille et feuilles mortes, il est encore temps avant de passer à la gamme flocons/rennes/sapins, profitons-en!

mercist

Et un look plus graphique avec calque et couture et ce die Simply Graphic qui fait toujours merveille (enfin, je trouve!)

mrrcig

 

Bon weekend! Il sera TRES calme pour moi: un mari à l'autre bout du monde, un fils à l'autre bout de l'Europe, une fille à l'autre bout du tunnel (sous la Manche)... je vais peut-être faire des cartes de voeux?

 

Posté par scrapo à 05:47 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :



13 novembre 2014

Quelques autres...

Suite de la balade en Sicile, toujours dans les villes baroques du Sud, avec d'abord la suite de Syracuse.

Ces deux pages iront ensemble pour faire une double page:

sic5

 

 

sic6

 

Et voici les deux pages qui seront consacrées à Noto (à laquelle on pourrait aussi consacrer un album entier, mais ce n'était pas réaliste...)

 

sic7

 

 

sic8

 

Demain, on quittera un peu la Sicile avant l'indigestion de griffons, balcons et façades...

Posté par scrapo à 05:54 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

12 novembre 2014

En cours...

J'ai un mini en cours... Si j'attends de l'avoir terminé pour vous le montrer, vu la vitesse à laquelle je scrappe, cela risque de prendre un certain temps. Et puis, si je vous montre tout en même temps, avec trop de photos d'un coup, vous allez vous lasser!

Je vous montre donc les deux premières doubles pages. Cet album m'a demandé - et me demande toujours, car il n'est pas terminé - beaucoup de réflexion. D'une part, j'ai envie de faire des choses que je vois sur Pinterest ou sur des blogs, avec des encres ou de l'aquarelle par exemple, mais d'un autre côté, je veux que ça reste clean et pas trop chargé. Et sur un album comme celui-là, consacré à un voyage, il faut que je case le journaling...

Mes choix de départ sont donc les suivants: comme base, les feuilles d'un carnet Canson Montval "Torchon" pour aquarelle, que j'utilise depuis un certain temps, et dont j'aime bien le grammage et la texture. C'est un support parfait pour l'aquarelle et, en plus, c'est fait en France:

 

images

 Autre choix de départ: imprimer les textes (sans doute pour compenser le côté bohême de l'aquarelle!). L'effet obtenu me convient très bien, mais m'oblige à des contorsions cérébrales exténuantes et à une vigilance de tous les instants. En effet, j'utilise le recto et le verso de mes feuilles (au prix du carnet, il ferait beau voir que je ne le fasse pas!) et je dois à chaque fois réfléchir longuement pour savoir dans quel sens introduire dans l'imprimante le verso d'une feuille dont le recto est déjà imprimé. Pas encore de catastrophe, mais je vous assure que j'y passe du temps!

Quand j'aurai toutes mes pages, et il risque d'y en avoir pas mal, je relierai tout l'album à la Bind it All. La couverture, ce sera pour la fin...

Nous y voici, enfin! Tous mes fonds sont décorés avec des pochoirs et des gelatos que je mélange gaillardement jusqu'à retrouver une teinte qui s'harmonise avec les photos.

sic1

 Vous remarquerez qu'on est à cette saison très particulière où il devient de plus en plus compliqué de prendre des photos correctes de ses réas...

sic2

 Et voilà la double page:

dp1

 

 Double page suivante, Syracuse:

sic3

 Comme vous le voyez, le principe est le même. 

sic4

 J'ai un service à vous demander: si, sur un de vos blogs, vous me surprenez à dire que j'aime beaucoup tel ou tel papier et que j'ai envie de le commander, venez ici pour me rappeler que les papiers imprimés ne me servent à rien puisqu'il me suffit de trois ou quatre chutes pour faire tout un album! Je compte sur vous.

 

 

dp2

Voilà pour aujourd'hui, il y aura encore du baroque la prochaine fois...

Posté par scrapo à 05:27 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

07 novembre 2014

Pour clôturer cette semaine, deux petites cartes qui ont été adressées à deux scrappeuses mais dont le message vous est aussi destiné!

merci1

Vous avez été nombreuses à visiter mon blog cette semaine et à y laisser des commentaires, j'ai découvert des chiffres de fréquentation que je n'avais pas vus depuis bien longtemps! Alors, je vous le redis:

merci2

Ces deux cartes ont été réalisées avec le tuto de Donna publié fin octobre sur Scrap rendez-vous .

 

Posté par scrapo à 05:33 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

06 novembre 2014

Tout finit par arriver...

Oui, tout finit par arriver. J'ai fait un tout petit mini avec les photos de la soirée de fin d'année de ma fille, qui au lieu en mai (ça ne fait que 5 mois, finalement) et j'ai utilisé un mini album de la Pause créative (je crois, du moins!) que j'ai depuis 7 ans! Je le sais, parce que dans l'emballage il y a encore les lettres en bois pour écrire "été 2007" sur la couverture...

Je voulais faire cet album avant le retour de ma fille fin octobre, mais comme d'habitude j'ai tergiversé, hésité longuement sur le style, les papiers, la structure, etc.  .... pour finir par un album bien clean et pas compliqué sur une structure toute faite. Et, admettez-le, vous vous doutiez que ça finirait comme ça. Moi aussi, au fond, et finalement je suis très contente qu'il soit fait.

Une couverture hyper simple, vous allez tout de suite comprendre pour le feston en regardant la photo suivante...

 

baccouv

 Je n'ai aucun mérite, c'est la couverture de l'album. J'avais commencé directement par les doubles pages de l'intérieur en me disant que je verrais après pour la page de garde. Et dans l'album, je n'ai mis aucun texte à part une étiquette avec la date et le nom de l'école, même pas les prénoms des amis de ma fille qui sont sur les photos, en me disant que c'était un peu idiot car elle savait bien qui était sur les photos. Et puis, je me suis ravisée. Je me suis demandée si je serais capable de retrouver les noms de tous ceux qui ont passé le bac avec moi (si vous avez plus de 45 ans, faites le test!). Du coup, j'ai rajouté un espace "notes" sur la page de garde, sur lequel elle pourra écrire ce qu'elle voudra, éventuellement la liste des gens de sa classe, au cas où elle aurait toujours cet album dans vingt ans...

bac0

Voici la première double page:

bac1

Je n'a pas demandé à toutes ces charmantes jeunes filles l'autorisation de publier les photos de leur frimousse, aussi les ai-je floutées, sauf sur les photos de groupe où ça m'a semblé un peu superflu. Je suis sûre que ces clichés ornent une cinquantaine de murs Facebook depuis des mois, mais si ces jeunes personnes veulent un jour faire valoir leur droit à l'oubli, ce ne sera pas à cause de moi!

bac2 copie

 Les tampons appareils photos viennent d'une planche Aladine offerte par Morgane.

bac3 copie

Et c'est déjà la fin; je vous avais prévenues, il est tout petit.

bac4 copie

Je vous fais grâce de l'étiquette date qui orne la dernière de couverture!

Posté par scrapo à 05:22 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

05 novembre 2014

Cynisme

Si vous travaillez dans une grande entreprise ou dans une administration, vous avez peut-être déjà rencontré, au détour d'un organigramme, un de ces services qui s'occupent de la "rationalisation des méthodes et des procédures". Jusqu'ici, et sans nul doute parce que je suis d'un naturel - très - cynique, je me suis toujours un peu demandée ce que faisaient les employés de ces services (j'espère que vous n'en faites pas partie) car, dans mon administration au moins, leurs recommandations et décisions me paraissent toujours relever du simple bon sens et leurs interventions me semblent, au mieux, dérisoires. (Quand je suis passablement énervée, j'exprime ce point de vue en termes un peu moins choisis).

Jusqu'à hier matin. Hier matin, j'ai pris conscience de la chance que j'ai de travailler dans un organisme qui abrite en son sein un service de rationalisation des procédures. C'est un coup de téléphone à une administration qui m'a révélé mon bonheur. Lundi, je reçois une lettre d'une administration me réclamant une attestation que je lui ai transmise par lettre recommandée il y a quinze jours. Hier matin, je téléphone à ladite administration et, au bout d'un laps de temps relativement raisonnable, j'ai en ligne une dame à qui j'expose mon problème.

Ah, oui, me dit-elle, d'un ton indifférent, vous avez reçu un rappel (message implicite: pas la peine d'en faire une montagne!").

Précisément, lui dis-je, et je trouve ça étrange parce que je vous ai envoyé ce document il y a quinze jours.

Mais ça, c'est normal, m'assure-t-elle, parce qu'on n'a pas encore dépouillé et scanné toutes les attestations reçues, ce sera fini le 15 novembre. Rappelez après le 15 et on vous dira si on l'a reçu!

J'avoue que j'étais un peu trop stupéfaite pour lui demander quelle était l'utilité d'envoyer déjà des rappels avant d'avoir dépouillé tout le courrier reçu! J'ai raccroché en me demandant si les employés de cette administration étaient en manque de contacts humains au point de tout faire pour pousser leurs administrés à leur téléphoner, fût-ce pour se plaindre. Ensuite, j'ai compris. Eux, ils n'ont pas de service de rationalisation des procédures, donc il font n'importe quoi, par exemple écrire aux gens pour leur réclamer un papier qui est certainement dans la pile d'enveloppes qu'ils n'ont pas encore eu le temps d'ouvrir parce qu'ils passent leurs journées à répondre au téléphone pour expliquer aux gens pourquoi ils ne doivent pas tenir compte du rappel qu'ils ont reçu...

Cela m'a inspiré deux réflexions. D'abord, Descartes a raison, le bon sens est la chose du monde la mieux partagée. L'administration en question pense sans doute en être si bien pourvue qu'elle n'en désire pas plus qu'elle en a.

Ensuite, je retire tout ce que j'ai dit contre les employés des services de rationalisation des procédures. Ils sont comme toutes les choses essentielles: c'est quand elles manquent qu'on comprend à quel point elles sont nécessaires! Et je frémis en saisissant la terrifiante ambiguïté de leur mission (et donc l'abnégation totale dont ils font preuve en l'accomplissant): travailler dur à se rendre totalement transparents!

Un peu comme nous les traducteurs, en somme.

Posté par scrapo à 05:04 - Commentaires [13] - Permalien [#]



Fin »