Il y a un peu plus d'un mois, j'imaginais naïvement que le confinement allait me permettre de scrapper davantage... pour différentes raisons, ce n'est pas du tout le cas. A la maison comme pour le boulot, le travail ne manque pas! 

Je voulais tout de même vous remercier de passer par ici si nombreuses et surtout de laisser des traces de votre passage. C'est toujours un plaisir de lire vos petits...  ou longs (encore mieux!) messages!

Les effets secondaires du confinement sont multiples et pas tous indésirables... il faudra que j'en dresse l'inventaire, mais faute d'avoir, dès le début, entamé un journal du confinement, je ne sais pas si j'arriverai à me souvenir de tout. Chez nous, nous avons constaté que la distanciation renforçait la solidarité entre voisins. Dialogues par-dessus la haie pour les plus proches, textos pour vérifier que tout va bien pour les autres, proposition de commande groupée pour faire travailler la pépinière locale qui livrait encore à domicile la semaine dernière (mais qui a eu l'autorisation de rouvrir ce week-end) et tous les soirs à 20 heures, à l'occasion des applaudissements, concert des voisins musiciens, avec en vedettes un accordéoniste et un violoniste qui n'avaient jamais joué ensemble auparavant! Toute la rue est alors aux fenêtres et c'est ainsi qu'il y a une dizaine de jours, nous avons vu partir pour la maternité un jeune couple installé depuis peu dans le quartier, avec les encouragements de tous les voisins. Ils sont à deux maisons de la nôtre et je ne les ai jamais rencontrés.. mais le bébé est bien arrivé, ils sont rentrés chez eux et c'est un garçon.

 

J'ai décidé de faire une carte et de la glisser dans leur boîte aux lettres. En cherchant autre chose, je suis retombée sur un tampon dont j'avais totalement oublié l'existence et qui convenait parfaitement à la circonstance. N'hésitez pas à zoomer pour bien voir mes petites étoiles au gesso! Heureusement, dans la réalité on les voit mieux que sur la photo:

 

20200422_140928

 

Autre effet secondaire du confinement... mon scrap dériverait-il vers le free? Se libérerait-il en réaction aux contraintes subies dans la vie quotidienne? Vous allez me dire que c'est un free encore bien clean, mais plus tout à fait clean quand même. Merci à YolandeK pour les inspirations et les explications puisées sur son blog!