Un petit aperçu en images de notre séjour en Laponie, pour vous donner une idée générale et ne pas surcharger le post de photos... Nous avons fait un séjour orienté photo, avec des sorties tous les jours.

Toutes nos randonnées se faisaient en raquettes, deux ou trois d'entre nous -toujours les mêmes messieurs- étant chargés de tirer les pulkas, ces petits traîneaux légers dans lesquels nous mettions le pique-nique, des vêtements supplémentaires, des thermos, le matériel photo... et du bois.

DSC_1279a

 Premier accessoire indispensable, les raquettes, car la couche de poudreuse était de 30 à 50 cm selon les endroits, et nous étions toujours seuls, donc il fallait "faire la trace"!

 20170127_125328.jpg

Seuls des animaux étaient passés par là avant nous et nous sommes devenus incollables sur l'identification des traces dans la neige: ici, un lapin!

DSC_2730a

 

Beaucoup plus d'observations de traces que d'animaux, malheureusement, à part les rennes, qui "paissent" (peut-on paître dans la neige? ils la grattent pour manger du lichen). Notre petit groupe était surveillé de près par un éleveur local qui est venu plusieurs fois nous dire que nous dérangions ses rennes.

 

DSC_2332R

Il craignait peut-être qu'ils finissent au barbecue pour notre repas de midi? Voilà pourquoi il y a du bois dans la pulka, à midi, notre guide faisait souvent un feu. Nous avons toujours eu quelque chose de chaud à midi, s'il y avait du feu, des saucisses, des toasts, voire des plats réchauffés, sinon des soupes en sachet, des nouilles instantanées, et des boissons chaudes: deuxième accessoire indispensable, le thermos!

20170126_123753.jpg

Ce jour là, en pleine tempête de neige, nous avons été très contents de trouver une hutte en haut de la colline que nous venions d'escalader et nous n'avons même pas profité de la cheminée!

 

tempete

 

15h30, coucher de soleil, on attaque la descente... il faut retenir la pulka car elle veut toujours être la première en bas!

descente

 Vers 17h00, la randonnée se termine dans le rose du crépuscule... troisième accessoire indispensable, la frontale, il faut toujours l'avoir dans sa poche!

retour

Merci à Jean-Michel pour les trois dernières photos.

Demain, on attaque le "spectaculaire"!