Un billet sur ce blog? Eh oui! Mais même si tout augmente, les journées persistent à n'avoir que 24 heures et les semaines refusent obstinément de passer à plus de 7 jours. Du coup, même si je scrappe un peu, mon rythme n'est pas suffisamment élevé pour que je puisse alimenter mon blog... j'ai un problème de productivité, quoi!

En fait, j'aurais bien besoin d'un petit audit qui déboucherait sur un rapport élaboré par un comité de pilotage, lequel proposerait un plan d'action en 20 mesures et 10 actions-clés, assorti d'une analyse d'impact sur l'environnement et d'un ensemble de recommandations dont la principale consisterait à constituer un comité de suivi qui serait chargé du contrôle de la mise en œuvre dudit plan d'action... non? Bon, je vous fais grâce du rapport à mi-parcours que le comité de suivi aurait pour tâche de rédiger, car je sens bien que vous commencez à vous lasser, et en plus ce n'est pas fini, car aujourd'hui c'est encore...

 

NYCdet

un bout de page, puisque la page entière est sur Scrap Rendez-vous! J'en connais une qui va être contente! Pour apaiser son courroux, je lui propose tout de suite la présidence du comité de pilotage de mon audit!

Cette page va être la page de garde de mon album New York commencé il y a - non, je ne vais pas oser le dire, allez, si, toute honte bue - quatre ans. Non, ce n'est pas de l'inconstance, c'est de la persévérance. Les pages déjà faites pour cet album ne sont pas légion mais le pluriel reste néanmoins justifié.

Elles sont visibles ici , ici et  . Pour le tout dernier lien, je me dois de vous mettre en garde si vous avez des problèmes cardiaques ou si vous êtes sujette aux vertiges ou aux étourdissements, car dans ce billet, il y avait deux pages de scrap. Oui, vous avez bien lu, deux pages. C'était déjà exceptionnel à l'époque, aujourd'hui, c'est devenu rigoureusement impossible et cela ferait courir un trop grand risque à mes lectrices les plus sensibles habituées à la diète très stricte en matière de pages de scrap qui leur est imposée sur mon blog depuis plusieurs mois (années?).

La page d'aujourd'hui est donc un genre de "prequel" puisqu'elle aura été faite quatre ans après les pages qu'elle est censée précéder. Je n'ai pas encore réussi à déterminer si, dans ce cas là, il s'agit vraiment d'un retour vers le futur, mais en revanche je peux vous assurer que ce n'est pas évident de se remettre dans l'ambiance d'un album aussi longtemps après. J'ai donc mis, une fois de plus, un temps infini à décider ce que j'allais faire et à me résoudre à couper dans un papier. C'est rassurant, finalement, de constater que de ce côté-là, rien ne change!