Je reviens un instant sur la reliure Zutter dont j'ai parlé hier, qui semble intriguer certaines d'entre vous. En fait, c'est un système très simple, mais aussi difficile à expliquer qu'à prendre en photo!

La couverture "vide" se présente ainsi:

Z1

Sur la partie droite, il y a une sorte de pochette plaquée sur la face interne de la couverture.

 

La feuille de Priplak fournie avec l'album, que Zutter a obligeamment munie d'une languette précisant le réglage de BIA à utiliser pour la perforation tellement autocollante que je n'arrive pas à l'enlever, doit être placée en dernière page de l'album.

Z2

C'est cette feuille de priplak qui va être insérée dans la pochette que je vous ai déjà montrée

Z3

 

Et c'est comme ça que l'album est fixé à sa couverture! On en voit plus du tout le priplak en fait.

Z4

Sinon, pour celles qui pensent que cette entreprise n'est pas pour elles, je dirais que vous seriez peut-être surprises de constater qu'au bout d'un certain temps, on acquiert un automatisme et que les pages se font de plus en plus vite...