Nous voici de retour, à deux, de Dublin où nous étions partis à trois...

Une petite mosaïque dublinoise, même si nous n'avons pas eu le temps de faire beaucoup de tourisme car nos journées ont été bien remplies.

Sans titre

Il y avait quand même une chose que je voulais voir, c'était les fameuses portes georgiennes de Dublin. Mais si, vous avez tous vu cette affiche dans la salle où vous aviez cours d'anglais au collège ou au lycée. Or, parce que nous n'étions pas dans le quartier georgien au début (les portes en question ouvrent davantage sur des cabinets d'avocats et d'experts comptables que sur des magasins de couettes et des points de vente d'opérateurs de téléphonie mobile!), je n'avais pas encore vu une seule porte alors que je voyais dans toutes les librairies des calendriers "Georgian doors" avec une porte différente par mois. Mon fils, qui ne comprend pas qu'on puisse à ce point s'intéresser à des portes, m'avait suggéré qu'il n'y en avait peut-être en tout et pour tout que douze dans toute la ville, celles-là même qui figurent sur le calendrier...

Mais la suite lui a donné tort. Une fois réglées les questions de compte en banque, téléphone et literie, nous avons poussé jusqu'à Merrion Square, la Mecque des portes georgiennes et j'ai pu m'en donner à coeur joie:

 

 

Planche portes1

Et il n'y en a pas que douze, loin de là, mais maintenant je vais pouvoir me le faire, ce calendrier!!!