J'ai essayé de mettre les bouchées doubles pour rattraper plusieurs semaines de mon album, maintenant que je peux imprimer directement! Alors c'est encore une semaine islandaise que j'ai à vous proposer...

Rien d'exceptionnel, c'est de nouveau juste un mélange de photos et de journaling (j'ai rajouté le s oublié à la main après avoir scanné ma page!).

 

pageD30

L'événement de la deuxième semaine aura été les 18 ans de notre fils, fêtés avec les moyens du bord (nous nous sommes un peu rattrapés depuis).

pageGEt comme il a 18 ans, justement, il va prendre son envol. Alors que tout était prêt pour qu'il parte étudier à l'université de York en Angleterre, tout a changé lundi dernier... C'est désormais la verte Erin, ou pour être à la page, le tigre celtique (qui ne feule plus tellement ces dernier temps), qui lui tend les bras, plus exactement Trinity College à Dublin, une offre qui ne se refuse pas. Il faut dire qu'au pays de l'Homme tranquille, on n'est pas très pressé, pour une rentrée universitaire le 19 septembre, on vous prévient le 22 août (c'est la même date pour tout le monde et pour toutes les universités irlandaises).

Quand on est sur place, ça va, quand on arrive de l'étranger, c'est une autre affaire. Voilà pourquoi je ne suis pas très présente en ce moment car nous passons beaucoup de temps à comparer la formule Extra Premium Gold de tel opérateur mobile avec la formule Super Saver Plus de tel autre, en notant bien que si le premier facture les SMS vers l'étranger 13,95 cents l'unité, en revanche l'autre facture les appels internationaux 45 cents la minute (vers les lignes fixes, hein parce vers les mobiles c'est plus cher). Bref, un vrai casse-tête, malgré le tableau Excel confectionné par mon fils... qui a dû trouver l'exercice un peu lassant car s'il m'a fait une comparaison assez valable des deux premiers opérateurs, pour le troisième ne figure dans la colonne qu'un laconique "many plans".

Quoi qu'il en soit, vous risquez de voir des photos de Dublin sur mes pages des semaines qui viennent. Et je n'y peux rien, ça me fait quelque chose de penser que mon fils va user ses fonds de jeans sur les bancs mêmes où Jonathan Swift, Bram Stoker, Oscar Wilde et Samuel Beckett ont usé leurs fonds de culotte. Celle qui me cite une oeuvre de chacun de ces écrivains SANS regarder dans Wikipedia gagne une tournée de Guinness!