... des occasions de faire des cartes!

Ce blog se transforme lentement en blog de carterie... pourtant j'ai des projets de scrap, mais pas le temps de les mettre à exécution et je ne vais pas vous faire de promesses que je ne tiendrai pas! Quand je ne suis pas en train de choisir les peintures, les luminaires ou les rideaux, je passe mes soirées aux réunions de parents-professeurs, car c'est de saison. Et n'allez pas croire que c'est plus facile quand on a des enfants qui n'ont pas de difficultés à l'école: si on estime pouvoir se dispenser de l'entretien individuel avec les principaux profs vu l'absence de problèmes déjà évoquée, c'est votre enfant qui vous reproche de ne pas s'intéresser à son travail scolaire! Pour faire taire ma mauvaise conscience, j'ai déjà passé deux soirées à voir... trois profs de ma fille! Oui, l'école ayant eu la bonne idée d'organiser TOUS les entretiens individuels pour les classes des 5 premières années du secondaire sur deux soirées, les enseignants étaient légèrement surbookés... Résultat, j'ai dû y aller deux fois pour trois entretiens en tout et pour tout!

Pour les deux dernières années du secondaire, ce qui concerne mon aîné, les entretiens se font un autre jour, mais là j'ai six rendez-vous en une heure et demie, autant dire un véritable bond en matière d'efficacité! En attendant, ce soir, on y retourne pour la cadette et le choix des options pour l'année prochaine. En fait, il y a déjà tellement d'options qui s'excluent mutuellement que le choix est fait d'office, mais elle veut quand même qu'on aille à cette réunion. La bonne nouvelle, c'est qu'il y a quand même quelqu'un dans cette famille qui va finir par se mettre au néerlandais!

Allez, je vous montre mes deux cartes, un seul mot d'ordre: distress! Pour la première, un cercle dont le fond est fait à la distress et un beau tampon offert par Scraptxu:

annivB

La deuxième carte est arrivée chez Estelle (1001 sentiers). Elle vient de subir deux opérations chirurgicales, et la dernière en date n'a pas pu être menée à bien en raison d'un imprévu, donc elle doit de nouveau être opérée lundi prochain. Encore un fond distress (je vous avais dit que c'était le mot d'ordre) et vous aurez peut-être reconnu un de mes fameux tapons achetés à Londres...

pens_e

Vous croyez que ce sera encore des cartes demain? Parce que si c'est ça, moi, je ne reviens pas...