On ne sait jamais, vous risquez de vous lasser un peu des cartes, d'autant plus que j'ai beaucoup d'anniversaires à souhaiter en janvier, et qu'il va aussi y avoir des cartes d'anniversaire en plus des cartes de voeux. Du coup, contrairement à ce que je vous ai annoncé hier, je vais plutôt vous montrer deux pages de mon December Daily... ça aussi, vous allez finir par vous en lasser!

Attention, c'est la séquence écocitoyenne! C'est très intéressant de voir cette page maintenant. En effet, quand je regarderai mon album de décembre 2009 dans quelques années, je me souviendrai que tel jour il a neigé, que tel autre notre porte-fenêtre a été installée, ce qui est en plein dans la réalité d'aujourd'hui me semblera loin. Aujourd'hui, un mois après avoir fait cette page, je m'en sens déjà très loin. Comment repenserons nous à cet événement dans quelques années? Un espoir fugace, porté par une poignée d'enthousiastes, est retombé très vite. Souvenez-vous, c'était le 7 décembre 2009.

La conférence des Nations-Unies sur le climat s'ouvrait à Copenhague. Oh, des gens mobilisés, il n'en manquait pas, d'ailleurs pour l'occasion, 56 journaux de 45 pays différents publiaient le même éditorial, un vibrant plaidoyer pour la défense du climat.

7dec579

Ma page de droite (ci-dessous) est en fait une grosse pochette dans laquelle j'ai glissé les textes de ce fameux éditorial, dans "mes langues". Lidové noviny ou Dnes n'avaient pas participé à l'initiative, donc pas de tchèque... pas de journal japonais, et le seul quotidien américain était un journal de Miami, pas vraiment le plus important du pays. Mon texte a été écrit dès le lendemain de l'ouverture du sommet et j'ai noté ce joli jeu de mots du Guardian: Copenhagen, Hopenhagen?

7decg580

Et voilà, quinze jours après déjà, les jeux étaient faits. Copenhague se résumera sans doute à ce calembour... je vous en laisse juges...