Un week-end qui n'a pas été consacré au scrap!

Pourtant, nous avons plusieurs belles réalisations à notre actif et j'ai au moins deux belles images à vous montrer. Le rangement se poursuit, nous avions un peu de temps à consacrer au jardin qui a été très négligé pendant notre absence. Je dois dire, pour les scrappeuses-jardinières qui viennent sur ce blog que, même si c'est un peu traumatisant de retrouver un jardin qui n'a pas été correctement entretenu, c'est tout de même assez instructif. Cela permet en effet de voir quelles plantes ont été suffisamment robustes pour résister, voire prendre le dessus sur les autres! Certaines plantes que je jugeais vulnérables sont toujours là, et bien là, d'autres que je pensais bien installées n'ont pas survécu à presque quatre ans de négligence...

Mon acanthe, que je n'avais vu fleurir qu'une fois avant notre départ, est maintenant bien campée dans son massif et porte de belles fleurs:

DSC_0366

Autre réalisation, dans un autre domaine, pour clôturer notre déjeuner dominical, cette merveille, issue du livre de Julie Andrieu et Pierre Hermé "Confidences sucrées": la pavlova. Je n'entrerai pas dans la polémique à propos de l'origine de la pavlova, puisque c'est, avec la comparaison des performances de leurs équipes de rugby respectives, un des principaux sujets de discorde entre Australiens et Néo-Zélandais. C'est un dessert qui est finalement moins décadent qu'il n'y paraît puisque, si la base est faite de meringue et de crème fouettée, tout le dessus ne comporte que des fruits frais (donc c'est très sain...)! Pour nous, c'était fruits de la passion, pêches et framboises:

pavlo

Après la première part, on est surpris par la légèreté du gâteau, donc on se ressert sans complexe. Quand on termine la deuxième, on se dit qu'on a peut-être un peu exagéré, mais heureusement, il n'y en a plus!