Aujourd'hui, j'aurais voulu vous présenter ces photos "Avant - Après" qu'on voit dans les revues, avec le point de départ et le point d'arrivée de mes cartons... Malheureusement, malgré un dimanche entier de labeur, je ne peux que vous montrer avant:

cartons1

et toujours avant...

cartons2

Non, il ne faut pas exagérer, cela a tout de même un peu changé, mais disons que ce n'est pas encore tout à fait abouti, et ce n'est en tout cas pas suffisamment impressionnant pour figurer à côté de "avant" avec la mention "après". Pendant ce week-end, j'ai développé une profonde aversion pour une grande chaîne suédoise spécialisée dans le mobilier en kit, et plus particulièrement à l'égard de son site internet présentant des intérieurs parfaitement rangés, et de ses meubles de rangement où tout s'agence le mieux du monde, avec des étagères sur lesquelles toutes les boîtes ont la dimension qu'il faut pour ne jamais perdre de place, des placards qui ont toujours la bonne profondeur... c'est tout juste si les choses ne vont pas se placer toutes seules sur les rayonnages....

Cela dit, j'ai quand même fait une trouvaille dans un des cartons de photos qui étaient restés ici: ma toute première page de scrap. J'en avais montré une je ne sais plus quand, je n'arrive plus à la retrouver, c'était un genre de tag qui circulait sur les blogs à moment donné. Je crois que j'avais expliqué à l'époque que c'était la plus ancienne parmi celles que j'avais avec moi, mais pas la toute première, qui était restée en stockage à Bruxelles.

Eh bien, aujourd'hui, la voici:

trouvaile

Je pense qu'elle date de fin 2003, elle a été réalisée lors du premier atelier de scrapbooking que j'ai suivi dans un magasins de loisirs créatifs bruxellois... Je me souviens que l'atelier durait trois heures, et que j'avais fini de coller les photos chez moi tellement j'avais mis de temps à décider où et comment les placer sur la page. Pourtant, quand on voit le résultat, on se demande un peu ce que j'ai pu fabriquer pendant ces trois heures!!! Même pas de titre... si vous connaissez Vienne, vous aurez reconnu la Majolikahaus d'Otto Wagner.