Il y a un an, le 26 février 2007, j'inaugurais mon blog avec cette annonce retentissante:

"Finalement, je me lance, c'est décidé, je crée mon blog!"

Eh oui, c'était tout ce que contenait mon premier billet, il est vrai plutôt posté pour tester le bon fonctionnement de la procédure, et pour me faire la main. Je ne maîtrisais pas la fonction "modifier la date" à l'époque puisque les trois billets suivants sont datés du 1er mars. Mon intention à l'époque était pourtant déjà d'en mettre un en ligne par jour, et non trois à la même date.

Depuis lors, les choses se sont un peu améliorées et je n'ai jamais plus écrit un billet d'une seule ligne!

Au début, je n'avais aucune idée de la façon dont la situation allait évoluer, de ce qui intéresserait mes lecteurs, de ce qui leur plairait. Mon blog est un blog hybride, ce n'est pas uniquement un blog de scrap, ce n'est pas non plus un blog consacré au Japon. J'ai fait pas mal d'expériences et fini par aborder des sujets assez divers. Au début, je n'imaginais pas que décrire des activités quotidiennes comme le simple fait d'aller à la boulangerie passionnerait mes lecteurs... En tout cas, cet exercice quotidien m'a permis de ne pas perdre l'habitude d'écrire, et aussi aidée à me rendre compte que j'aimais ça... J'étais loin de me douter que, grâce à mon blog, j'allais faire une foule de rencontres virtuelles, entamer des correspondances, nouer des amitiés, recevoir des cartes, des cadeaux... Un bilan donc tout à fait positif, et une décision que je ne regrette absolument pas.

Cependant, après un an, la boucle est-elle bouclée?

En partie, oui, car à la fin mars nous quittons définitivement le Japon. Les contrats d'expatriation ont une durée limitée, le nôtre était censé se terminer... il y a 8 mois. Il a été prolongé, la fin du contrat et surtout sa suite ont été entourées de beaucoup d'incertitudes qui ont pesé (et continuent à peser) lourdement sur nos vies depuis près d'un an, mais maintenant c'est décidé. Il aurait pu y avoir un départ vers d'autres horizons, ce sera finalement un retour à Bruxelles. Pour nous, c'est une (longue) parenthèse qui se referme, trois ans et demi à vivre autre chose, autrement. Cette période aura sans aucun doute changé nos vies, et même si nous allons bientôt retrouver notre ancienne existence, rien ne sera plus jamais vraiment comme avant ce séjour au Japon. Ces trois ans et demi nous auront appris beaucoup sur un autre pays, une autre manière de vivre et de penser, sur d'autres personnes (pas seulement sur les Japonais) et aussi, principalement, sur nous-mêmes.

Est-ce que je dois rebaptiser mon blog? Dans l'immédiat, peut-être pas... Compte tenu du nombre de photos du Japon que j'ai et de la vitesse à laquelle je scrappe, j'ai au moins un an de pages de scrap sur le Japon en réserve. Et comme à Bruxelles, je vais reprendre le travail, ça n'ira pas vite! D'un autre côté, je ne passerai pas beaucoup de temps à vous conter l'exotisme de la capitale belge, qui en est quand même singulièrement dépourvue, à moins que je ne vous fasse assister en direct au dénouement, que l'on espère pacifique, de la crise institutionnelle que traverse le Royaume.

Jusqu'à la fin mars, c'est promis, je vais garder le même rythme d'un billet par jour sauf le dimanche. Après...on verra, mais d'ici là, il y a encore beaucoup de choses à venir. Pour ceux qui venaient de découvrir ce blog, ce n'est pas un problème, vous pouvez reprendre la lecture des articles depuis le début, de toute façon, je n'allais pas recommencer à vous raconter Hina matsuri tous les 3 mars ou Kodomo no hi tous les 5 mai!

Merci à vous qui faites vivre ce blog depuis un an, et grâce à qui il continuera peut-être d'exister, de l'Extrême-Orient à l'Outre-Quiévrain, combien de pas?