Merci pour tous vos petits mots gentils d'hier, qui constituent autant d'encouragements pour mes auteurs en herbe. Je peux vous dire que la fierté qu'ils en retirent est proportionnelle aux efforts fournis pour écrire l'article...

De mon côté, après le premier lever du soleil (que je n'ai pas vu), la première prière et la première calligraphie (que je n'ai pas faites), voici ma première page de scrap de l'année.

Au lieu de prendre de bonnes résolutions comme Carol et de m'attaquer à des années de retard, je scrappe les photos prises pendant les dernières vacances de Noël... ce n'est pas malin! Enfin, au moins, j'ai tiré un enseignement intéressant de mes activités de scrap: j'avance mieux avec de petits albums. Pour de petits séjours comme ces dernières vacances, où il y a surtout beaucoup de photos de famille et de piscine, et quelques photos d'excursions, autant séparer les thèmes. Voilà pourquoi j'ai acheté à Bintan un petit album 16 x 19 fait en matières plus ou moins locales, enfin vous voyez le genre, avec des écorces et des fibres séchées et une sorte d'inclusion avec différentes graines sur la couverture.

Bintan n'a pas grand chose à offrir en dehors de ses superbes plages désertes et des luxueux complexes hôteliers qui se sont implantés (très discrètement, il est vrai) à proximité. Cependant, nous avons pu faire une petite excursion en bateau dans la mangrove, ce milieu naturel qui commence dans de l'eau salée et finit dans de l'eau douce, constituant un écosystème original et évidemment fragile... Le gouvernement indonésien fait ce qu'il peut pour favoriser une certaine prise de conscience écologique - il faut dire que les désastres naturels ne cessent de frapper le pays, séismes, tsunamis, inondations, éruptions volcaniques, glissements de terrain. Si on ne peut éviter ni les séismes, ni les éruptions, en revanche on peut s'interroger sur le rôle de la déforestation dans l'ampleur des inondations et des glissements de terrain. A Bintan, en tout cas, peut-être à cause de la proximité de la riche Singapour qui envoie des chercheurs sur place étudier l'écosystème, la mangrove est protégée et nous y avons fait une ballade aussi instructive qu'agréable.

Pour le moment, je fais des pages au gré de mon inspiration et je ne sais pas tellement dans quel ordre je vais les mettre, mais enfin il serait logique que celle-ci soit la première, après la page de garde à laquelle je dois encore réfléchir... 

embouchure023

Vous l'aurez constaté, j'avais des envies de page "matières". De ce fait, en dehors des deux Canson verts, le reste, c'est un morceau de carton ondulé encré, un morceau de papier banane Clairefontaine qui n'a pas quitté ma réserve de papiers de scrap depuis mes débuts, des fibres et un super bouton en écaille offert par Véro et que j'attendais impatiemment de pouvoir placer.